Vous êtes ici : Accueil > Projets
  • Projets

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Orphée(s)

    2014-2018

    Porté par le Centre de dramaturgie musicale (« Dramaturgie Musicale Contemporaine en Europe » (DMCE : http://www2.univ-paris8.fr/DMCE/) et « Euridice 1600-2000, l’opéra baroque entre archéologie et représentation »), animé par Giordano FERRARI et Joël HEUILLON, Orphée(s) est un projet duel ayant pour commun dénominateur la conduite d’une réflexion sur les rapports tissés, hier et aujourd’hui, entre la musique et la poésie dans les traditions artistiques (savantes et populaires) du bassin méditerranéen, avec, comme perspective affirmée, la création et l’interprétation.

    Orphée d’hier à aujourd’hui

    Mythe fondateur de la poésie dans la mythologie grecque (poésie alors consubstantielle à la musique), la figure d’Orphée est pour nous métonymique d’une réflexion ininterrompue entre les 16 et 21es siècles, sur les rapports musique et poésie et d’un souci de vocalité efficace quant à la transmission de l’énergie poético-musicale.
    Orphée a été convoqué, pour élaborer l’opéra (entre 1580 et 1630), genre syncrétique qui cherchait à retrouver les effets puissants de la poésie (lyrique, épique, tragique) des origines. Une dizaine d’œuvres nous intéressent ici (Rinuccini, Peri, Caccini, Striggio, Monteverdi, Landi, Belli, Rossi…), dans la perspective d’une meilleure compréhension, mais aussi dans la perspective de « nourrir » leur re-création (interprétation) pertinente et efficace (en tous cas « informée » et « responsable ») aujourd’hui. Cela passera par la confrontation des postures « archéologiques » avec celles qui « ré-écrivent » (Berio, Maderna…), pour peut être les réconcilier grâce aux approches poétiques et rhétoriques plus récentes. Car Orphée a également traversé le 20e siècle, convoqué par les compositeurs qui ont ainsi fortement contribué au renouveau du théâtre musical.

    Métissages orphiques

    Aujourd’hui, dans un cadre où les échanges et les métissages culturels s’imposent, l’écriture de la musique vocale semble proposer des pistes originales dans le bassin méditerranéen. Le projet consiste à engager une réflexion à la fois pratique et théorique sur la composition contemporaine autour de la Méditerranée (Italie, Grèce, Liban, Syrie, Egypte, Tunisie, Maroc, Espagne, France) en ce qui concerne les relations entre musique et texte. Le projet veut interroger les diverses traditions qui président à ces relations du point de vue de la création contemporaine. Comment certains compositeurs autour de la Méditerranée, composent-ils des œuvres musicales avec textes, et en quoi la tradition guide-t-elle leurs démarches ? Le but est, grâce à des échanges, des écoutes, des partages de pratiques, d’avancer dans une réflexion commune sur la place de la poésie et de la musique, sur la place de l’invention et de la tradition, dans la composition musicale grâce à un approfondissement sensible des œuvres par l’analyse et à une approche comparative des démarches des compositeurs.

    Ce projet est sous tendu par les préoccupations depuis des années du Centre de dramaturgie musicale : la voix et plus largement l’interprétation :

    - « La voix dans la culture (société) contemporaine » : dans son usage esthétisé dans les répertoires réactivés (renaissance, baroque… dans un dialogue constant avec des traditions populaires encore vivaces en Méditerranée), ainsi que dans les postures des créateurs d’aujourd’hui, après un XXe siècle riche en expérimentations à ce titre, la voix constitue un fil rouge reliant tous les aspects de nos projets.
    - « Le lyrisme aujourd’hui »
    - Penser l’interprétation dans le dialogue fécond de la musicologie avec la praxis artistique. À ce titre, lors de nos opérations, nous aurons recours systématiquement à la participation effective d’artistes dans la mise en œuvres des actes de recherche.

    2015

    Orfeo au XXe siècle
    Raconter en Musique
    Compositeurs en Méditerranée

    2016 

    « Orphée aujourd’hui » (création de 2 pièces  : « La mort d’Orfeo » et « Fragments orphiques »)

    2017

    Les Orphée(s) baroques (Peri, Caccini, Monteverdi, Belli, Landi, Rossi…)
    Les transcriptions modernes de l’Orfeo de Monteverdi et de l’Orfeo dolente de Domenico Belli

    2018

    Journées Orphée(s) 2 : « Orphée et les arts »

     

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Envoyer cet article par courrier électronique
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page